Emmanuel Macron applaudi à l'issue de son discours face au Congrès, à Versailles, le 3 juillet 2017.
 

Dans un discours fleuve face au Congrès réuni à Versailles, le président de la République a égrainé ses annonces pour mettre en oeuvre un "changement profond", symbolisé par un ensemble de réformes institutionnelles majeures. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • lugeot
    lugeot     

    Il n'a annoncé que des mesures et reformes de notre constitution, qui ne lui coutent pas cher démagogiques à souhaits , réduction des chambres, ce qui est souhaitable mais rien de neuf , sauf le maintien sous perfusion du CESE , une anomalie qui coute tres cher, mais rien sur ce qui pourrait relancer la prosperitê de notre pays , bien au contraire , les travaux d' infrastructures seront gelés

  • dano54
    dano54     

    Ce qu'il faut retenir, c'est du déjà vu, déjà dit et déjà abordé par d'autres et par lui pendant sa campagne.
    Réforme des institutions ? Termes utilisés pour justifier son intervention devant le congrès et bien entendu reprise par les journalistes dégoulinants. En fait c'est de la poudre aux yeux avec une tartuferie : son référendum qu'il ne peut constitutionnellement pas faire !
    Il nous prend donc pour des imbéciles incultes.
    Et dire que certains le comparent déjà à de Gaulle ! Franchement que d'imbécilités et surtout quel inculture historique !

Votre réponse
Postez un commentaire