BFMTV

Loi Travail: première réunion pour discuter d'une éventuelle motion de censure de gauche

BFMTV

Des députés Front de gauche, des socialistes "frondeurs" ou des écologistes ont participé mardi à une première réunion en vue d'une éventuelle motion de censure "de gauche" contre le gouvernement, qui a engagé sa responsabilité sur le projet de loi Travail avec le 49-3.

Outre le chef de file des députés FG André Chassaigne et plusieurs élus de son groupe, la discussion de plus d'une heure dans une salle de l'Assemblée nationale a rassemblé des députés PS, dont Benoît Hamon, Pascal Cherki, Barbara Romagnan ou Fanélie Carrey-Conte, des écologistes, tels Noël Mamère, Eva Sas, Isabelle Attard, ou d'ex-socialistes désormais non inscrits, Pouria Amirshahi et Philippe Nogues, selon le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. Coïncidence en ce jour marquant le 35e anniversaire de la victoire de François Mitterrand à la présidentielle, l'un de ses petits-neveux, Jérôme Lambert (membre du groupe à dominante PRG) était aussi présent, a-t-on précisé de même source.

Dans cette séquence "inédite depuis 2012", où le projet de loi Travail a ouvert une "possibilité de faire se lever des députés de gauche face à la politique du gouvernement", les élus présents ont abordé la trame d'une motion de censure "de gauche", critique des atteintes aux droits des salariés ainsi que des méthodes du gouvernement, a déclaré André Chassaigne à l'AFP.

V.R. avec AFP