BFMTV

Loi travail: Germain aimerait que Valls s'engage "fermement" à ne pas utiliser le 49.3

Le député PS Jean-Marc Germain, le 14 décembre 2015.

Le député PS Jean-Marc Germain, le 14 décembre 2015. - ERIC FEFERBERG / AFP

Proche de Martine Aubry, le député PS Jean-Marc Germain souhaiterait des garanties du Premier ministre quant au non-usage du 49.3.

Jean-Marc Germain a plaidé ce mercredi pour que Manuel Valls s'engage "fermement" à ne pas utiliser l'article 49.3 sur le projet de loi Travail, ce qui, selon lui, "rassurerait les Français".

"Clairement, il n'y a pas de majorité, il y a une quarantaine de députés socialistes qui sont résolus à ne pas voter ce texte" à ce stade et "j'espère que le gouvernement ne va pas utiliser l'article 49.3 face à cette opposition", a déclaré Jean-Marc Germain, en marge d'une rencontre avec l'Association des journalistes parlementaires (AJP).

Un "archaïsme"

"Cet article est un archaïsme de la Ve République, qui devrait être réservé aux questions de défense nationale ou de sécurité intérieure" et "si le Premier ministre s'engageait à ne pas l'utiliser, fermement, en disant quoi qu'il se passe, je veux trouver 289 députés + 1 (une majorité, ndlr) sur ce texte-là, ça rassurerait aussi les Français qui manifestent, pétitionnent ou s'expriment sur les réseaux sociaux", a-t-il poursuivi.

A.M avec AFP