BFMTV

Lille: le parc de la Citadelle rouvrira sur dérogation à partir de ce lundi

Le parc de la citadelle, à Lille

Le parc de la citadelle, à Lille - -

Martine Aubry s'est par ailleurs montrée rassurante, affirmant avoir travaillé "d'arrache-pied" à la mise en place d'un protocole sanitaire pour assurer la réouverture des commerces ce lundi et des crèches et écoles le 14 mai.

Le plus grand et principal parc de Lille, celui de la Citadelle, rouvrira lundi, a annoncé ce samedi dans un communiqué la mairie qui a obtenu une dérogation préfectorale, la région Hauts-de-France étant classée rouge.

"Nous sommes un peu déçus car les Hauts-de-France restent classés rouge alors que nous espérions passer au vert", a déploré ce samedi la maire de Lille, Martine Aubry, dans les colonnes du Parisien, annonçant avoir demandé une dérogation pour la réouverture du parc de la Citadelle.

Le préfet du Nord a accordé cette dérogation "pour des stricts usages de promenade et de sport: marche, jogging, athlétisme, vélo, à l'exclusion de toute installation sur les espaces publics tels que pelouses ou bords de Deûle"

"Je compte sur la responsabilité de chacun pour respecter les usages et les gestes 'barrière', principalement la distanciation physique (...) pour éviter d'avoir à revenir en arrière", ajoute l'édile, candidate à un 4e mandat.

Des masques dans chaque boîte aux lettres

Martine Aubry s'est par ailleurs montrée rassurante, affirmant avoir travaillé "d'arrache-pied" à la mise en place d'un protocole sanitaire pour assurer la réouverture des commerces ce lundi et des crèches et écoles le 14 mai.

"Sur les 750.000 masques commandés avec la Région à des entreprises françaises et dans l'Union européenne, 500.000 ont été reçus ou sont en voie d'acheminement", a poursuivi Martine Aubry. Et de promettre: "Chaque foyer lillois pourra trouver dans sa boîte aux lettres, dès la semaine prochaine, deux masques réutilisables et lavables."

Selon Martine Aubry, la situation sanitaire est donc désormais "sous contrôle". "C'est vrai qu'il y a eu, comme partout, des retards, notamment dans la livraison des matériels. Mais il semble que ce retard ait été rattrapé et qu'on puisse s'orienter vers le déconfinement avec plus de sérénité qu'auparavant", a-t-elle félicité.

Cyrielle Cabot avec AFP