BFMTV

UMP: "Quoi, tu me dis non?", quand Morano et Sarkozy se hurlent dessus

La députée européenne Nadine Morano avait refusé un poste de secrétaire nationale à l'UMP.

La députée européenne Nadine Morano avait refusé un poste de secrétaire nationale à l'UMP. - Stéphane de Sakutin - AFP

Début décembre, Nadine Morano avait refusé avec fracas le poste à l'UMP que lui proposait Nicolas Sarkozy. Le Canard Enchaîné dévoile mercredi les coulisses de l'entretien musclé qui s'est tenu entre eux deux à ce sujet au siège de l'UMP. Les murs ont dû trembler.

On en sait un peu plus sur les coulisses du clash entre Nadine Morano et Nicolas Sarkozy au sujet du nouvel organigramme de l'UMP. Début décembre, la députée européenne de l'Est avait refusé le poste de secrétaire nationale à la formation professionnelle et à l'apprentissage que lui proposait le nouveau président du parti.

Un déclassement "scandaleux et indigne", s'était-elle émue un peu partout dans la presse. Ce que l'on ignorait, en revanche, c'était comment Nicolas Sarkozy, qui était resté silencieux, avait pris le "non" de Nadine Morano.

"Quoi, tu me dis non?"

L'ex-président de la République n'aurait pas du tout apprécié l'insubordination de sa fidèle, selon Le Canard Enchaîné daté de mercredi, qui relate par le menu l'entretien houleux qui s'est déroulé le 9 décembre dernier au siège de l'UMP:

"- Je n'en veux pas, de ce secrétariat!

- Quoi, tu me dis non?, hurle Nicolas Sarkozy

- Tu vas te calmer un petit peu!", répond alors Morano

"Il y en a beaucoup qui ne t'aiment pas à l'UMP"

L'échange est si violent, que tous leurs voisins de bureau "en ont pleinement profité" raconte encore l'hebdomadaire:
" - Tu te rends compte, éructe Nicolas Sarkozy. Comment tu me parles alors que j'ai tout fait pour toi? Je t'ai nommée ministre contre tous les connards qui ne voulaient pas que tu entres au gouvernement. Je me suis battu pour que tu sois tête de liste aux européennes dans l'Est. […] Tu sais, il y en a beaucoup qui ne t'aiment pas, à l'UMP.
- Et, toi, tu crois que tout le monde t'aime, à l'UMP? Moi, en plus, je suis détestée par ceux qui me reprochent de te soutenir. Ça double ma peine."

"Ta coqueluche montée sur échasses"

Mais ce n'est pas tout. C'est de notoriété publique, la promotion de NKM, devenue numéro deux de l'UMP, reste en travers de la gorge de Nadine Morano. Voici ce qu'elle aurait lancé à Nicolas Sarkozy ce jour-là, raconte le Canard:

- "Ecoute, Nicolas, j'ai dit ce que j'ai dit. Ca suffit! Moi, je ne peux rien dire, alors que ta coqueluche montée sur échasses peut se permettre de tout dire", s'étrangle-t-elle.

Après quelques échanges sur le même registre de langage, Nicolas Sarkozy aurait mis fin à l'entretien passablement hors de lui. 

Caroline Piquet