BFMTV

Primaire UMP à Lyon: Michel Havard et Georges Fenech au second tour

Michel Havard affrontera Georges Fenech au second tour, le dimanche 9 juin.

Michel Havard affrontera Georges Fenech au second tour, le dimanche 9 juin. - -

Les deux hommes ont rassemblé respectivement 40% et 35% des suffrages. L'ancienne secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra, arrivée quatrième, est éliminée dès le premier tour.

Contrairement à Paris, aucun incident majeur à signaler à la primaire UMP à Lyon. Le leader de la droite locale, Michel Havard, est arrivé en tête du premier tour de l'élection primaire de l'UMP à Lyon avec 40% des voix devant le magistrat et député Georges Fenech, a-t-on appris auprès de la fédération UMP du Rhône.

Le scrutin a rassemblé 4345 votants à Lyon dimanche 3 juin. Michel Havard et Georges Fenech, arrivé deuxième avec 35% des voix, s'affronteront dimanche 9 juin afin de déterminer lequel affrontera Gérard Collomb (PS) aux municipales de 2014.

Nora Berra éliminée dès le premier tour

Michel Havard, leader de la droite lyonnaise, est un ancien député de Lyon battu en juin 2012 par l'adjoint aux sports de Gérard Collomb, Thierry Braillard. Ce père de famille de 46 ans et chef d'entreprise promet d'améliorer la qualité de vie des Lyonnais "à tous les âges de la vie".

Georges Fenech, 58 ans, élu de la 11ème circonscription du Rhône, est magistrat et spécialiste des sectes. Il fut président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) de 2008 à 2012. Il promet "de faire de Lyon une ville plus sûre, plus dynamique et plus solidaire".

Eliminés au premier tour, l’ex-député Emmanuel Hamelin arrive troisième avec 14% devant l'ancienne secrétaire d'État à la Santé, Nora Berra (9%). La cinquième candidate, une juriste de 44 ans, Myriam Pleynard, n'a obtenu qu'1% des voix.

Jean-François Copé se félicite du déroulement du scrutin

Jean-François Copé, président de l'UMP, a estimé lundi 3 juin que le premier tour de l'élection primaire de l'UMP à Lyon, s'était déroulé dans un "climat de compétition légitime".

Il s'est également "félicité du bon déroulement" du scrutin et salue "l'ensemble des candidats qui ont participé à cette primaire et qui ont montré une image positive de notre famille politique". Contrairement à Paris où les primaires se déroulaient par voie électronique, à Lyon seul le vote "physique" était possible.

A LIRE AUSSI:

>> Primaire UMP à Lyon: cinq candidats pour battre Collomb

>> Primaire UMP à Paris: Bournazel demande la suspension du scrutin

>> Primaire UMP: bugs en série sur le scrutin

M.D. avec AFP