BFMTV

Nadine Morano : "ce gouvernement est nul"

-

- - -

Nadine Morano, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi matin. Petit florilège de ses déclarations.

"Ce gouvernement est nul". Vendredi sur BFMTV, l'ex-ministre Nadine Morano a eu la dent dure sur l'action du gouvernement.

Revenant sur la baisse de popularité du gouvernement dans de récents sondages, elle a insisté : "Deux Français sur trois ne font pas confiance au gouvernement". "C'est la cacophonie permanente, (…) ce gouvernement est nul", a-t-elle martelé, ajoutant encore : ils sont en "dessous de tout" !

"Hollande n'a jamais été très pressé de passer la bague au doigt"

Nadine Morano a aussi eu l'occasion de revenir sur la question du mariage homosexuel. Elle s'est étonnée que le gouvernement en fasse "une priorité" en ces temps marqués par une "crise économique majeure". Maniant l'ironie elle a évoqué la vie personnelle du chef de l'Etat. "D'ailleurs, vous constaterez que Monsieur Hollande qui lui, n'a jamais été très pressé de passer la bague au doigt à qui que ce soit est très pressé de faire le mariage homosexuel. C'est quand même paradoxal", a-t-elle déclaré.

Sur la question, en cas de vote de cette loi, de savoir si personnellement elle célèbrerait ces mariages pour tous, Nadine Morano a appelé de ses vœux l'intégration d'une "clause de conscience". "Pour ma part, si la loi est votée je l'appliquerais. Mais encore une fois, je dirais que ça dépendra des cas", a-t-elle précisé.


"Chez Marianne, zéro journaliste pour Sarkozy"

Interrogée ensuite sur une proposition de l'UMP Guillaume Peltier, d'imposer des journalistes de droites à France Télévisions, Nadine Morano a commenté : "j'en rêverais !". Sagace, l'ex-ministre des gouvernements Fillon a ensuite tenu à rappeler qu'il y avait chez Marianne, "zéro journaliste" avait voté Sarkozy à l'élection présidentielle." "Je conseille uniquement à ceux qui votent à gauche d'acheter Marianne, mais tous ceux qui ont notre sensibilité de droite, ne l'achetez pas, je vous le dis" a-t-elle encore expliqué.


Soutien sans faille à Jean-François Copé

Nadine Morano a aussi rappelé son soutien à son champion Jean-François Copé, une personnalité faisant preuve de "pugnacité" et de "dynamisme" et surtout "quelqu'un qui parle vrai" et ne "nie pas les problèmes".

Autre argument-choc, son favori est selon Nadine Morano le plus à même de juguler la montée du Front national. "Pour ramener ceux qui se sont égarés vers le Front national il faut voter Jean-François Copé", a-t-elle déclaré.