BFMTV

Les Républicains: les adhérents UMP votent sur le changement de nom

Si les militants acceptent le nom "Les Républicains", ces cartes UMP deviendront obsolètes.

Si les militants acceptent le nom "Les Républicains", ces cartes UMP deviendront obsolètes. - Loic Venance - AFP

Les adhérents voteront également pour valider la composition du bureau politique et les nouveaux statuts du parti. Les résultats seront proclamés samedi, lors du congrès du parti.

Les adhérents UMP votent ce jeudi à partir de 8 heures jusqu'à vendredi 18heures par internet sur le nouveau nom de leur parti, Les Républicains, ses nouveaux statuts et la composition de son nouveau bureau politique. Selon l'UMP, 213.030 adhérents à jour de cotisation au 31 décembre 2014 sont invités à voter.

Trois possibilités s'offrent à eux: se connecter sur le site du parti, voter à partir de l'application Direct citoyen récemment lancée par l'UMP, se rendre dans l'une des 300 permanences UMP dans toute la France qui mettront un ordinateur à leur disposition. Les trois votes seront proclamés samedi, lors du congrès du parti.

"Les Républicains" devrait être plébiscité

Le résultat le plus attendu est celui qui concerne le nouveau nom de l'UMP. Encore qu'il y ait peu de suspens, le nom "Les Républicains" devrait être plébiscité. Selon l'UMP, les remontées des fédérations au siège sur cette question sont "très positives".

En outre, la justice a débouté mardi les organisations et élus de gauche qui l'avaient saisie, en refusant de se prononcer en urgence sur leur demande d'interdiction de cette appellation.

Les statuts et le bureau politique également soumis au vote

Selon l'UMP, les nouveaux statuts que les adhérents devraient également valider sont "plus démocratiques, plus transparents" que les précédents et garantissent la "décentralisation et la parité dans les instances dirigeantes". Ils permettent également un recours régulier au référendum auprès des adhérents qui seront invités à donner leur avis sur différents sujets par internet.

Enfin, les adhérents devraient également valider la composition du nouveau bureau politique, le "gouvernement" du parti qui compte 120 membres, un nombre pléthorique qui permet à chaque sensibilité ou "écurie" de tel ou tel candidat ou futur candidat à la primaire d'être représenté à la hauteur de ses espérances.

la rédaction avec AFP