BFMTV

Fillon, troisième homme, poursuit son ascension dans les sondages 

François Fillon grimpe dans les sondages.

François Fillon grimpe dans les sondages. - AFP

A une semaine du premier tour, les écarts se resserrent entre les candidats. Et François Fillon réalise la plus importante progression d'intentions de vote, gagnant 7 points par rapport à octobre.

Et si c'était lui la surprise de la primaire de la droite et du centre. Longtemps quatrième homme de la campagne, François Fillon gagne des points, beaucoup de points. Si bien que l'ancien Premier ministre se voit bien grand vainqueur dans une semaine. "Je serai au second tour", assure-t-il à deux reprises dans un entretien au Journal du Dimanche.

Il faut dire que les sondages le confortent. Une étude Kantar Sofres - One Point à paraître ce lundi dans le Figaro le crédite de 18% d'intentions de vote au premier tour. Il gagne ainsi 7 points en l'espace d'un mois, enregistrant ainsi la plus forte progression. Le candidat creuse ainsi l'écart avec Bruno Le Maire qui, lui, bénéficierait de 9% de voix, en baisse de deux points.

Un sondage qui confirme sa troisième position puisqu'une autre étude Odoxa - Dentsu Consulting pour FranceInfo le plaçait déjà à cette place, sur le podium, il y a quelques jours. Il enregistrait auprès de cet institut une hausse de plus de 10 points avec 23% des intentions de vote. 

Juppé toujours premier, en baisse

Le dernier sondage de Kantar Sofres maintient Alain Juppé à la première place rassemblant selon l'institut 36% des électeurs de la primaire, en baisse par rapport à octobre. Sa cote était alors de six points supérieurs, à 42%. En revanche, Nicolas Sarkozy, toujours second, gagne deux points, passant de 28 à 30% en novembre. 

Derrière, à la cinquième position, Nathalie Kosciusko-Morizet aurait, elle, 4% d'intentions de vote, Jean-Frédéric Poisson 2% et Jean-François Copé 1%, fermant la marche, en laissant un point sur le chemin. Au second tour, le maire de Bordeaux l'emporterait face à l'ancien président, 59% contre 41%, le premier perdant toutefois 3 points par rapport à octobre quand le second en engrange trois de plus.

Jusqu'où s'arrêtera Fillon ?

La progression de François Fillon pourrait se poursuivre. "Étant donné l'avance d'Alain Juppé, François Fillon peut continuer à lui prendre des voix, analyse le sondeur de Kantar Sofres, Emmanuel Rivière dans Le Figaro. Mais "les probabilités qu'il déjoue le pronostic du duel Juppé - Sarkozy seront faibles."

Pour l'ancien Premier ministre, l'embellie date du premier débat télévisé, en octobre, entre les sept candidats. "Jusque-là, dès que j'arrivais quelque part en province, un journaliste me tendait son micro avec compassion : 'Vous y croyez encore ?', raconte-t-il, souriant, dans le JDD de ce jour. Aujourd'hui, on me demande jusqu'où ma campagne peut aller".

Justine Chevalier - Cédric Cousseau