BFMTV

Fillon: "Les polices municipales devraient être armées"

François Fillon, le 6 février 2017.

François Fillon, le 6 février 2017. - PHILIPPE WOJAZER - POOL - AFP

Questionné sur la façon dont il souhaite lutter contre la "délinquance du quotidien", François Fillon a affirmé, jeudi soir, vouloir armer la police municipale.

Les deux candidats de la primaire de la droite et du centre ont été questionnés sur la "délinquance du quotidien", jeudi soir. Comment lutter contre la délinquance des mineurs, ont demandé les journalistes. 

"La délinquance des mineurs est un défit", commence Alain Juppé. "Au-delà de trois sanctions éducatives, il faut aller à un sanction pénale". Puis, le maire de Bordeaux détaille. Il souhaite mettre en place des pénalités financières, par exemple sur le versement des allocations familiales. 

Quant à François Fillon, lui affirme "qu'il y a un problème de prévention". Pour ce faire, il souhaite redonner du pouvoir aux maires. 

"Je voudrais que l'on développe ces polices municipales, qui devraient être armées, avec la possibilité d'effectuer des contrôles d'identité. [...] Je pense que les polices municipales devraient être armées dans toutes les communes de France".

Dimanche, le second tour de la primaire de la droite et du centre devra déterminer qui de François Fillon ou d'Alain Juppé représentera le parti LR pour la présidentielle de 2017. 

Elodie Hervé