BFMTV

Enregistrements Buisson: Sarkozy saura vendredi

L'ancien président Nicolas Sarkozy et son ancien conseiller Patrick Buisson

L'ancien président Nicolas Sarkozy et son ancien conseiller Patrick Buisson - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'ancien chef de l'Etat et son épouse Carla Bruni-Sarkozy ont engagé une procédure d'urgence pour atteinte à la vie privée.

Le tribunal de grande instance de Paris dira vendredi s'il accepte ou non d'ordonner le retrait des enregistrements réalisés par l'ancien conseiller à l'Elysée Patrick Buisson, diffusés par le site Atlantico avant d'être retirés, comme le demande Nicolas Sarkozy, a annoncé lundi la présidente à l'issue de l'audience.

L'ancien chef de l'Etat et son épouse Carla Bruni-Sarkozy ont engagé une procédure d'urgence devant ce tribunal contre Patrick Buisson et contre le site d'information Atlantico qui a mis en ligne des extraits des bandes sonores, dans lesquels on peut notamment entendre des conversations de Nicolas Sarkozy avec des proches.

Me Thierry Herzog, ami de Nicolas Sarkozy depuis près de 35 ans, a livré une lourde charge contre Patrick Buisson, proche conseiller pendant son quinquennat. Il s'en est pris aux mensonges de l'ancien directeur du journal d'extrême droite Minute, qui avait d'abord "juré", "les yeux dans les yeux" et "sur l'honneur" à Nicolas Sarkozy "qu'il n'y avait aucun enregistrement".

Par la voix de son avocat, Me Gilles-William Goldnadel, Patrick Buisson s'est dégagé de toute responsabilité dans la diffusion de ces enregistrements, il n'a même "jamais menacé" d'en faire la moindre publicité.

H.F. avec AFP