BFMTV

Les Français favorables à un remaniement ministériel, tout en gardant Edouard Philippe

Edouard Philippe au Havre le 20 février 2020.

Edouard Philippe au Havre le 20 février 2020. - LOU BENOIST / AFP

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en France, le Premier ministre Edouard Philippe ne cesse de gagner en popularité. Un récent sondage Elabe révèle que le chef du gouvernement a gagné 12 points de confiance depuis le mois de mars. Et si remaniement ministériel il devait y avoir, 65% des Français ne l'imaginerait pas sans Philippe, selon le dernier baromètre Odoxa pour BFM Business.

La cote de confiance d'Edouard Philippe, très exposé dans la gestion de la crise sanitaire, gagne plusieurs points en un mois et devance désormais assez largement celle d'Emmanuel Macron, selon plusieurs sondages diffusés ces derniers jours, parmi lesquels une enquête Elabe et un baromètre Odoxa. Ces récents sondages donnent le Premier ministre en nette hausse et un tassement du chef de l'Etat, au moment où la France entre dans la deuxième phase du déconfinement.

La dernière édition du baromètre* de l'économie réalisé par Odoxa pour BFM Business et Challenges, publiée ce jeudi, révèle que 64% des Français appellent à un remaniement gouvernemental. Néanmoins, Edouard Philippe conserve un crédit fort puisque 65% des interrogés ne veulent pas de changement de Premier ministre.

Un remaniement oui, mais avec Philippe

L'enquête réalisée les 28 et 29 mai (soit presque 15 jours après le début du déconfinement) montre qu'aucune majorité de sympathisants d'un parti ne souhaite son départ, pas même chez les Insoumis. Aucune des personnalités évoquées pour être nommées à Matignon ne ferait d'ailleurs un "bon Premier ministre", pour une majorité de Français.

Un sondage Elabe publié ce jeudi révèle également que 39% des personnes interrogées lui font confiance pour affronter les problèmes du pays. Le Premier ministre gagne donc 5 points en seulement un mois, et en a gagné 12 depuis le mois de mars et le début de l'épidémie de Covid-19 en France, atteignant un niveau qu'il n'avait plus connu depuis janvier 2018. 55% (-5) des Français ne lui font tout de même pas confiance, selon cette enquête pour Les Echos et Radio Classique.

Un Premier ministre plus populaire que le président

Avec 33% (-1) d'opinions positives, le chef de l'Etat cède pour sa part 6 points en deux mois et 62% (+1) des personnes interrogées ne lui font pas confiance. Pour la première fois, Edouard Philippe obtient une cote de confiance sensiblement supérieure à celle d'Emmanuel Macron (6 points de plus), selon Elabe, la popularité du Premier ministre n'ayant dépassé celle du Président qu'une seule fois, d'un point, en janvier 2019, dans cette enquête mensuelle.

Cette enquête Elabe a été réalisée en ligne les 2 et 3 juin auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Jeanne Bulant avec AFP