BFMTV

Un député bientôt exclu de LaREM?

Richard Ferrand, patron du groupe LaREM à l'Assemblée nationale

Richard Ferrand, patron du groupe LaREM à l'Assemblée nationale - JACQUES DEMARTHON / AFP

Richard Ferrand pourrait ordonner l'expulsion de Jean-Michel Clément, élu de la Vienne, qui a annoncé son intention de voter contre le projet de loi Asile et Immigration.

Il refuse de se considérer comme "frondeur" mais pourrait tout de même prendre la porte. Selon une information du Parisien, le député de la Vienne Jean-Michel Clément sera bientôt exclu de La République en marche. À l’origine de cette mise à l'écart: son intention de voter contre le projet de loi Asile et Immigration qui suscite quelques remous au sein de la majorité.

Or, pour le chef du groupe LaREM à l’Assemblée, Richard Ferrand, seule l’abstention est tolérée: "Si s’abstenir était un péché véniel, voter contre un texte était un péché mortel qui méritait l’exclusion", avait-il déclaré, comme le rappelle Le Parisien. "Mourir pour ses idées, il y a pire comme sanction", a rétorqué Jean-Michel Clément, assurant que la question de son exclusion "n’était pas d’actualité".

Pourtant, l’élu de la Vienne devrait recevoir un courrier pour une convocation à une réunion spéciale du bureau du groupe le 9 mai. "Les règles statutaires sont claires: tout le monde peut faire valoir ses raisons mais ensuite c’est la position majoritaire du groupe qui prévaut. Sinon c’est l’anarchie", explique l’entourage de Richard Ferrand.

P.L