BFMTV

La République en marche se cherche un ou plusieurs patrons

Jean-Marie Girier, Sylvain Fort, Stephane Sejourné, Sibeth Ndiaye, Julien Denormandie, Benjamin Griveaux, Arnaud Leroy, Richard Ferrand et Bariza Khiari, soutiens d'Emmanuel Macron, lors de sa prise de fonctions à l'Elysée.

Jean-Marie Girier, Sylvain Fort, Stephane Sejourné, Sibeth Ndiaye, Julien Denormandie, Benjamin Griveaux, Arnaud Leroy, Richard Ferrand et Bariza Khiari, soutiens d'Emmanuel Macron, lors de sa prise de fonctions à l'Elysée. - AFP

Le parti d'Emmanuel Macron a ouvert lundi les candidatures pour le poste de délégué général. Les listes de deux ou trois candidats seront admises.

Après Emmanuel Macron, qui va diriger La République en marche? Vieux d'à peine deux ans, le parti fondé par le chef de l'Etat se cherche une nouvelle tête pensante. A moins qu'il y en ait plusieurs.

Dans un communiqué publié lundi, le parti de la majorité annonce l'ouverture des candidatures et en dit davantage sur les conditions à remplir pour se présenter à l'élection du poste de délégué général: "Les candidats peuvent se présenter seul, ou sur une liste de deux candidats, ou sur une liste de trois candidats", explique le règlement intérieur provisoire, validé par le Conseil d'administration de LaREM. Une direction collégiale est donc envisagée pour prendre la tête du parti. L'hypothèse est présentée "afin d'imaginer un mode de fonctionnement tel qu'on a actuellement", confirme-t-on chez LaREM.

Benjamin Griveaux et Julien Denormandie favoris

L'ex-député PS Arnaud Leroy, l'ex-sénatrice PS Bariza Khiari et Astrid Panosyan, issue de la société civile, sont pour l'heure les trois membres de la direction collégiale de LaREM. Seront-ils également trois à la tête du mouvement après l'élection? Le règlement rend l'hypothèse possible. 

"Compte tenu de ces derniers mois avec la direction collégiale, je pense qu'on s'oriente plutôt vers une direction à 'une tête'", glisse-t-on encore chez En Marche. "La direction collégiale s'est très bien passée, les trois membres se complétaient bien entre eux. Mais ils se rendent compte aussi qu'il est plus facile d'incarner le parti avec une seule personne".

Les noms des secrétaires d'Etat Benjamin Griveaux et Julien Denormandie circulent parmi les favoris. 

Les volontaires ont jusqu'au 2 novembre pour faire acte de candidature. Les candidatures validées seront annoncées le 6 novembre. Le Conseil, composé d'adhérents, d'élus locaux et nationaux, de membres du gouvernement et de référents locaux, élira le ou les délégués le 18 novembre prochain.

Ariane Kujawski