BFMTV

La loi Santé aux mains des députés pour 2 semaines

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'Hôtel Matignon, le 19 mars 2015

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'Hôtel Matignon, le 19 mars 2015 - Kenzo Tribouillard, AFP

L'Assemblée nationale entame mardi après-midi deux semaines d'examen marathon du projet de loi sur la santé de Marisol Touraine, vivement combattu par la droite, notamment pour son volet sur la généralisation du tiers payant, mais à même de souder la gauche.

Quelque 2.400 amendements ont été déposés sur ses 57 articles, qui couvrent un large spectre, du renforcement de la prévention au rôle du médecin traitant, en passant par les droits des patients. Le vote solennel du texte, qui ira ensuite devant le Sénat, est prévu le 14 avril.

Les médecins, qui ont déjà mené plusieurs grèves cette hiver contre l'extension de la dispense d'avance des frais à l'ensemble des patients à l'horizon de novembre 2017, continuent leur "guérilla" avec une "journée santé morte" ce mardi, à l'appel du premier syndicat de médecins libéraux, la CSMF. MG France (généralistes) et la FMF (Fédération des médecins de France) s'y sont associés. Des rassemblement devant le Palais Bourbon, ainsi que des "actions" en région, sont prévus.

La rédaction avec AFP