BFMTV

L'historien Patrick Weil défend la gratuité de l'école pour les enfants d'immigrés sans papiers

L'historien Patrick Weil sur le plateau de BFMTV.

L'historien Patrick Weil sur le plateau de BFMTV. - BFMTV

Ce jeudi, Marine Le Pen a affiché sa volonté de mettre un terme à l'accès gratuit à l'école pour les enfants d'immigrés en situation irrégulière. L'historien Patrick Weil lui a répondu sur BFMTV.

Ce jeudi, Marine Le Pen a dévoilé un volet de sa vision de l'école. La présidente du Front national et candidate à l'élection présidentielle souhaite que les immigrés en situation régulière n'exerçant aucune activité professionnelle apportent une contribution financière pour l'instruction de leurs enfants. Elle a surtout exprimé le vœu de mettre fin à la gratuité de l'école pour les enfants d'immigrés en situation irrégulière. Cette proposition a suscité la colère de l'historien et politologue, Patrick Weil, auteur de Qu'est-ce qu'un Français?. Invité jeudi soir sur BFMTV, il juge l'idée "absurde". 

Une idée "absurde" et contre-productive

"Si on veut vérifier qui est clandestin ou pas, il va falloir contrôler tous les enfants! Et puis dans la Constitution, il est inscrit que chaque enfant a droit à l'instruction donc on va encore violer notre Constitution! Cette proposition est absurde", s'est exclamé Patrick Weil. 

L'essayiste estime en outre que, sur le plan de l'ordre public, cette mesure serait contre-productive: "Si on ne les met pas à l'école, où vont-ils aller? L'intérêt de tous les Français, c'est que ces enfants soient dans nos écoles."

R.V.