BFMTV

L'Élysée a contacté Michel Zecler pour prendre de ses nouvelles

Michel Zecler et son avocate ce jeudi.

Michel Zecler et son avocate ce jeudi. - BFMTV

L'Élysée a souhaité rappeler au producteur de musique que le chef de l'Etat considère son agression comme "une honte".

Michel Zecler, le producteur de musique noir roué de coups par plusieurs policiers, a été contacté samedi par l'Élysée qui a souhaité prendre de ses nouvelles, a appris BFMTV de sources concordantes, confirmant une information de France Info. L'Élysée a également tenu à lui dire, de nouveau, que le président considère ce qu'il a vécu comme une honte.

L'homme a subi une violente agression le 21 novembre dans son studio d'enregistrement du XVIIe arrondissement de Paris. Une enquête est ouverte contre eux depuis mardi pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique", avec la circonstance aggravante de racisme, et "faux en écriture publique".

Quatre officiers de police ont été déférés ce dimanche devant la justice. Le procureur de la République a annoncé, lors d'une conférence de presse, que leur mise en examen a été requise par le parquet de Paris, ainsi que la détention provisoire pour trois d'entre eux. Un placement sous contrôle judiciaire a été requis à l'encontre du quatrième, accusé d'avoir lancé la grenade anti-émeute dans le local privé où se trouvait le producteur. Un juge d'instruction va par ailleurs enquêter sur l'ensemble de l'affaire.

Clément Boutin Journaliste BFMTV