BFMTV

L'affaire Benalla déchire l'Assemblée nationale en plein débat sur le projet de loi asile-immigration

Ce mercredi soir, l'Assemblée nationale devait reprendre la lecture du projet de loi asile-immigration, alors que la polémique autour de l'affaire Benalla est toujours vive. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a été vivement apostrophé à ce propos.

Il y a quelques semaines, le projet de loi asile-immigration avivait les échanges entre le gouvernement et l'opposition à l'Assemblée nationale, mais ce mercredi soir une autre controverse tendait à éclipser le texte polémique lors d'une séance dans l'Hémicycle.

Alors que les députés étaient appelés dès 21h30 à en reprendre l'examen, les députés d'opposition ont apostrophé Gérard Collomb, qui porte la politique migratoire de l'exécutif, reprochant au ministre de l'Intérieur sa gestion de l'affaire Benalla. 

"Vous êtes le moins informé de France" 

Plusieurs rappels au règlement et deux suspension ont émaillé cette séance, dirigée par François de Rugy, qui devait prendre fin à 1h du matin pour recommencer huit heures plus tard. Les députés de gauche ont même exigé, en vain, l'arrêt des débats. Pour eux, le crédit de Gérard Collomb est épuisé depuis ses auditions devant les commissions d'enquête de l'Assemblée nationale et du Sénat. "Vous êtes le moins informé de France. Vous êtes irresponsable", a lancé le député élu en Seine-Saint-Denis Eric Coquerel. 

"Tout cela, c'est de la politique politicienne. Les Français nous jugent et ils nous jugent sévèrement", a rétorqué le ministre de l'Intérieur. 

Robin Verner avec Thomas Soulié