BFMTV

Jean-Vincent Placé, invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi à 8h35 sur RMC et BFMTV

Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat.

Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat. - -

Jean-Jacques Bourdin reçoit Jean-Vincent Placé, ce vendredi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Le président du groupe écologiste au Sénat n'est pas tendre avec François Hollande et le gouvernement. Un allié passé dans l'opposition ?

Jean-Jacques Bourdin reçoit ce vendredi à 8h35 sur RMC et BFMTV le sénateur EELV Jean-Vincent Placé. Le président du groupe écologiste au Sénat n’est pas réputé pour avoir sa langue dans sa poche. De François Hollande, il dit qu’il est « un solitaire autoritaire ». « Le président est de plus en plus isolé. Il est très replié sur lui-même, sur quelques proches, sur des technocrates et des lobbys patronaux », ajoute-t-il. Selon lui, le Gouvernement n’est ni assez de gauche ni assez écolo.

Fronde contre le gouvernement

Les écologistes sont-ils toujours les alliés du PS et du gouvernement ? On peut légitimement se poser la question. « Nous soutenons la politique du gouvernement », assure Jean-Vincent Placé. Reste que les tensions s’accumulent. Pour la première fois depuis le début de la mandature, leurs dix-sept députés se sont offert le luxe, mardi 28 mai, de voter à l'unanimité contre un projet de loi du gouvernement, celui sur l’enseignement supérieur, néanmoins adopté dans la foulée. Certains, comme Noël Mamère, se posent même la question de leur présence au gouvernement. Les Verts veulent un ministre de l’Ecologie issu de leur camp, et la mise en place d’une fiscalité écologique en 2014, avec une Contribution Climat énergie ou une fiscalité plus lourde sur le diesel.
Les écologistes qui mettent la pression sur l’exécutif pour qu’il n’oublie pas sa promesse d’instaurer le droit de vote pour les étrangers.

Philippe Gril