BFMTV

Jean-Christophe Cambadélis lance "l'alliance populaire"

Jean-Christophe Cambadélis lance 'l'alliance populaire".

Jean-Christophe Cambadélis lance 'l'alliance populaire". - DOMINIQUE FAGET - AFP

Jean-Christophe Cambadélis lance "l'alliance populaire" qu'il envisage comme un "regroupement qui vise à dépasser le Parti socialiste. Il sera également à l'initiative d'une convention de l'alliance populaire en décembre prochain.

Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a annoncé sur Public Sénat le lancement de "l'alliance populaire", le 14 avril, et d'une grande "convention" de l'alliance populaire, le 3 décembre.

"L'alliance populaire c'est un regroupement qui vise à dépasser le Parti socialiste", avec la volonté de "se tourner vers les citoyens, les associations citoyennes, les syndicalistes", a rappelé Jean-Claude Cambadélis. "Nous allons installer dans toute la France des collectifs de l'alliance populaire qui convergeront le 3 décembre dans une grande convention de l'alliance populaire", a ajouté le premier secrétaire du Parti Socialiste.

Interrogé sur la primaire des gauches, et sur le souhait de certains responsables PS d'y concourir avec un seul candidat socialiste, Jean-Claude Cambadélis a botté en touche : "Ça, nous le déciderons en temps en heure", a-t-il dit. Il s'est aussi amusé de la multiplication des candidatures à la gauche du parti - Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, peut-être Arnaud Montebourg : "Il faut peut-être faire le tri chez vous !"

C.L. avec AFP