BFMTV

Investi secrétaire général de l'UMP, Copé ne sera plus avocat

Jean-François Copé, qui a été investi mercredi secrétaire général de l'UMP, a annoncé qu'il allait abandonner ses fonctions au sein d'un grand cabinet d'avocats d'affaires, un cumul de fonctions objet de critiques. /Photo prise le 17 novembre 2010/REUTERS

Jean-François Copé, qui a été investi mercredi secrétaire général de l'UMP, a annoncé qu'il allait abandonner ses fonctions au sein d'un grand cabinet d'avocats d'affaires, un cumul de fonctions objet de critiques. /Photo prise le 17 novembre 2010/REUTERS - -

PARIS (Reuters) - Investi mercredi secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a annoncé qu'il allait abandonner ses fonctions au sein d'un...

PARIS (Reuters) - Investi mercredi secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a annoncé qu'il allait abandonner ses fonctions au sein d'un grand cabinet d'avocats d'affaires, un cumul de fonctions objet de critiques.

L'emploi qu'il occupait au sein du cabinet international Gide-Lorette-Nouel, depuis mai 2007 et son départ du gouvernement pour la présidence du groupe UMP à l'Assemblée, constituait pour ses détracteurs un conflit d'intérêt.

Ce cabinet conseille en effet de grandes sociétés éventuellement très concernées par les votes des députés. Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux Solidarités actives, l'avait particulièrement visé dans un livre récent sur ce sujet des conflits d'intérêts.

Jean-François Copé a annoncé qu'il abandonnait cette charge à la presse, en marge de son investiture à la tête du parti majoritaire.

"Compte tenu de la charge de travail que constitue le secrétariat général et des nombreux déplacements que j'effectuerai à travers la France, j'ai décidé de quitter mes fonctions au sein du cabinet d'avocats, une fois passé le délai de prévenance", a-t-il déclaré.

Emile Picy, et Thierry Lévêque