BFMTV

Incendie à Radio-France: Hollande se dit "très attentif et très mobilisé"

Le président de la République a félicité les pompiers pour la maîtrise rapide de l'incendie. (photo d'illustration)

Le président de la République a félicité les pompiers pour la maîtrise rapide de l'incendie. (photo d'illustration) - Alain Jocard - AFP

Le président de la République a affiché son soutien aux équipes de Radio-France, victimes d'un vaste incendie vendredi qui n'a fait que des dégâts matériels.

Quelques minutes à peine après que l'incendie soit maîtrisé, aux alentours de 14h30, le président François Hollande a tenu à réagir sur l'incident qui a frappé la Maison de la radio, vendredi. "C'est en plein Paris, c'est un traumatisme extrêmement grand, d'autant que cet édifice est symbolique", a commenté le président devant la presse à l'Elysée, lors d'une conférence aux côtés du président turc Recep Tayyip Erdogan. 

Il a souligné que la Maison de la Radio "voulue par le général de Gaulle en 1964" venait de fêter son 50e anniversaire. Il s'agit "d'un incendie extrêmement grave" mais "nous n'avons pas constaté heureusement de victimes. Tout le monde a pu être évacué", a-t-il confirmé. II a cependant reconnu que "les dommages paraissent considérables".

"Des travaux étaient en cours, je ne sais pas si c'est la cause de l'incendie, mais je suis très attentif, très mobilisé par rapport à ce qui se passe en ce moment même en plein Paris", a conclu le chef de l'Etat. Il a également affiché son soutien sur son compte Twitter.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, et la maire de Paris Anne Hidalgo se sont rendues sur place. "Je suis venue à la Maison de la radio pour prendre connaissance de la situation auprès de la direction et des équipes. Je suis présente pour manifester mon soutien et remercier les forces de l'ordre et les pompiers pour le travail accompli sur cet incendie", a indiqué Fleur Pellerin à son arrivée.

A. G. avec AFP