BFMTV

Immigration: Macron dit avoir "fixé un cap", "le gouvernement l'applique"

Le président de la République s'est exprimé juste avant la présentation par Edouard Philippe de son plan sur l'immigration, et après les doutes exprimés par Nicole Belloubet sur le système des quotas.

Il a pris la parole juste avant la présentation par Edouard Philippe de ses mesures sur l'immigration. Emmanuel Macron a déclaré mercredi à Pékin que le gouvernement appliquait "le cap" qu'il avait "fixé" sur ce dossier.

Interrogé au dernier jour de sa visite en Chine sur ces mesures devant être détaillées par le Premier ministre Edouard Philippe, le chef de l'Etat a refusé de les "commenter" depuis l'étranger. "J'ai fixé un cap, le gouvernement l'applique après une discussion intense avec les experts", a-t-il déclaré.

"Les états d'âme" des ministres

Le chef de l'Etat n'a notamment pas souhaité commenté les doutes exprimées par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur le système des quotas retenu par le gouvernement pour l'immigration économique. "Ce que j'ai lu (...) sur les pays qui ont instauré des quotas obligatoires, ça n'a jamais marché. (...) Je ne crois pas que ce soit la réponse", a-t-elle expliqué mercredi matin sur France Inter.

"Le président n'a pas à commenter les états d'âme des ministres", a répliqué Emmanuel Macron.
M.D. avec AFP