François de Rugy et Emmanuelle Wargon
 

Emmanuelle Wargon promet de "se déporter" en cas de conflit d'intérêt avec son ancien employeur, Danone, et refuse d'être qualifiée d'ancienne lobbyiste. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire