BFMTV

Henri Guaino, invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV

Henri Guaino.

Henri Guaino. - -

Jean-Jacques Bourdin reçoit Henri Guaino, ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV. L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy est aussi son plus fidèle soutien. Quitte à se fâcher avec la magistrature quand il s'agit de défendre l'ancien président au moment de sa mise en examen.

Jean-Jacques Bourdin reçoit le député UMP des Yvelines Henri Guaino, ce jeudi à 8h35 sur RMC et BFMTV. L’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy qui a fait du juge Jean-Michel Gentil la cible exclusive de ses attaques depuis la mise en examen le 21 mars de l’ancien président, dans le cadre de l’affaire Bettencourt. Le magistrat « a déshonoré un homme, déshonoré les institutions et déshonoré la justice », tonne le lendemain, Henri Guaino, qui va jusqu'à dénoncer une « salissure pour la France ». Cel lui vaudra une plainte du Syndicat de la magistrature. Une enquête préliminaire a même été ouverte par le parquet de Paris suite à ces déclarations. 105 députés UMP sur les 194 que compte le groupe à l’Assemblée (et parmi eux le président du mouvement, Jean-François Copé, le président du groupe, Christian Jacob, et une brochette d'anciens ministres) viennent d'adresser une lettre ouverte au procureur de Paris où ils se déclarent totalement solidaires d’Henri Guaino.

La France en récession

L’UMP qui a trouvé un accord pour réformer ses statuts et mettre fin à la bataille pour sa présidence. Jean-François Copé et François Fillon ont enterré la hache de guerre. Cet accord, valide le principe d'une primaire ouverte aux sympathisants de l’UMP avant toute élection présidentielle.
Henri Guaino réagira également à la situation économique de la France, qui a connu un nouvel épisode de récession au premier trimestre. Malgré cela, le gouvernement maintient sa prévision de croissance à 0,1 % sur l'année 2013, convaincu qu'une reprise se fera sentir au deuxième semestre. Réaliste ?

Les incidents du PSG : Valls responsable ?

Enfin, Henri Guaino pense-t-il comme l’opposition que le ministre de l’Intérieur Manuel Valls et le préfet de Paris sont en cause dans les incidents au Trocadéro, en marge de la célébration du titre de champion de France de Ligue 1 du PSG ? Ce mercredi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a « renouvelé sa confiance » à Manuel Valls et au préfet Bernard Boucault.

Philippe Gril