BFMTV

Hamon : « Vivement le verdict du Congrès ! »

-

- - -

Benoît Hamon, candidat déclaré à la tête du PS, est revenu sur les tractations au sein du parti et a expliqué sa volonté de changement.

Invité vendredi 14 novembre, le député européen et candidat à la tête du PS Benoît Hamon a d'abord exprimé son souhait de voir ce congrès se terminer au plus vite : « Ce Congrès de Reims n'en finit plus. Et je reconnais que, y compris pour les acteurs de cette séquence, il est temps que ça se termine. Je rêve du verdict du lendemain pour qu'on se mette enfin collectivement au boulot. Et qu'on fasse face à la droite parce que les coups continuent à être portés, je pense notamment à la retraite à 70 ans ».

Il a ensuite précisé les enjeux de sa candidature : « Aujourd'hui la question est de savoir si on est capables de dégager une majorité sur l'essentiel. C'est-à-dire l'identité du PS : qu'est-ce qu'on veut dire ou faire, comment serait-on utiles demain, est-ce que c'est possible d'augmenter les salaires dans ce pays ? Au Medef et à droite on nous dit que non et on crée des avatars, des primes ceci, des primes cela. Il y a aussi la question des services publics, des politiques européennes... On doit démontrer que si la gauche revenait au pouvoir, il y aurait un autre chemin possible ».

Enfin, il a plaidé pour un renouvellement et un rajeunissement des élites : « On a que des minorités au PS, donc il faut bien être en capacité de construire une majorité. Aujourd'hui je travaille à cela car j'ai au moins l'honnêteté de dire que je suis candidat depuis 3 mois. Aujourd'hui le problème de la démocratie française, droite et gauche comprises, c'est que la reproduction des élites est telle qu'en général vous n'accédez aux responsabilités qu'à condition que vous soyez mâle, blanc, et que vous ayez un bon CV. Nous avons un problème dans ce pays : il y a de la reproduction sociale, si vous êtes fils d'employé vous avez plus de chances d'être employé vous-même qu'un fils de cadre. Le grand sujet, ça sera la capacité à ré-oxygéner la vie politique française ».

dossier :

Benoît Hamon

La rédaction-Bourdin & Co