BFMTV

Hamon : « Déménageons dans nos têtes ! »

-

- - -

Candidat face à Martine Aubry et Ségolène Royal à la tête du PS, Benoît Hamon est revenu sur sa campagne et sur le projet de déménagement du siège du PS avancé par Royal.

[Retour au dossier spécial PS]

Alors que les militants socialistes sont appelés à voter ce soir pour désigner leur nouveau Premier Secrétaire, Benoît Hamon, candidat au poste, est revenu sur sa campagne, faite avec des moyens moins élevés que ses adversaires, Ségolène Royal et Martine Aubry : « J'ai plutôt l'impression que la campagne assez simple qu'on fait, populaire, parfois intimiste, c'est des moments que j'ai privilégié. Pourtant, on est capables de faire des grandes salles, on les a faites à Paris aussi. Je n'ai pas 200 m² de bureaux à Paris, je n'ai pas le background d'une grande région derrière moi. Je suis simple député européen, j'ai donc des équipes beaucoup plus réduites : 3 assistants parlementaires. J'ai surtout une immense cohorte de militants qui m'ont soutenu. Mon équipe, c'est le parti réel. Je n'ai aucun baron avec moi. J'espère que ce sera encore une force au moment de ce scrutin ».

A l'occasion de sa dernière journée de campagne en Bretagne, il a commenté la proposition de Ségolène Royal de déménager le siège du PS de la rue de Solférino vers un quartier populaire : « Je pense qu'objectivement, d'abord ça coûte cher de déménager, et que ce n'est pas la priorité. Il y a juste un déménagement dans les têtes à faire, pour qu'on soit un peu moins recentré et un peu plus à gauche. Qu'on commence par faire ce déménagement là, avant de vouloir déménager la rue de Solférino ».

dossier :

Benoît Hamon

La rédaction et Annabel Roger