BFMTV

Guéant dément sur RMC avoir reçu de l'argent libyen

Claude guéant dément avoir reçu de l'argent libyen

Claude guéant dément avoir reçu de l'argent libyen - -

Claude Guéant était invité sur RMC ce mardi matin. L’ancien ministre de l’Intérieur s’est défendu d’avoir reçu de l’argent libyen, après les révélations concernant les 500 000 euros qu’il a reçu sur son compte depuis l’étranger. Claude Guéant assure qu’il s’agit du montant de la vente d’œuvres d’art.

Claude Guéant a démenti mardi avoir reçu de l'argent libyen ayant pu servir à un éventuel financement occulte de la campagne de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2007. L'ancien ministre de l'Intérieur a confirmé au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC une information du Canard enchaîné, qui écrit mardi que des documents relatifs à un versement de plus de 500 000 euros sur l'un de ses comptes ont été saisis en février dernier lors de perquisitions à son domicile et à son cabinet d'avocats.
Celui qui fut également Secrétaire général de l'Elysée déclare que cet argent provient de la vente de tableaux d'un peintre néerlandais du XVIIe siècle. « Cet argent n'a strictement rien à voir avec un financement libyen, a assuré Claude Guéant. Je répète que je n’ai jamais vu trace de financement libyen soit vers une campagne électorale, soit vers quiconque en France et je n’en ai même jamais entendu parler. Cet argent tient d'une transaction banale d'œuvre d'art. C'est juste le produit de cette vente. J'ai vendu ces tableaux à un avocat étranger. J'ai tous les justificatifs. Tout cela est un affaire privée et banale ».

Des sommes non-déclarées « car ce n’était pas l’usage »

Concernant les factures en liquide sur lesquelles la justice s’interroge également, Claude Guéant a, là-encore, fourni une explication. En toute bonne foi, il a reconnu qu’il avait perçu des primes en liquide qu’il n’a pas déclaré au Fisc. « Les factures en liquide portent sur des montants modestes (20 000 euros). Cela vient de primes payées en liquide. Elles n'ont pas été déclarées car ce n'était pas l'usage. A postériori, on se dit que c'était anormal. D'ailleurs, ça a été modifié ».

« Mon avocat est en train de porter plainte sur les deux accusations de Ziad Takieddine »

Enfin, Claude Guéant est revenu sur les accusations de Ziad Takieddine à son encontre. L’homme d’affaire franco-libanais a en effet accusé directement Claude Guéant d’avoir touché des sommes d’argent en provenance de Libye. « Je mets en cause une personne : Claude Guéant, a indiqué Ziad Takieddine. Je n’ai pas peur de lui. Il se permet de dire qu’il va m’attaquer en diffamation. Ayez le courage de dire que c’est encore un mensonge, parce que vous avez peur monsieur Guéant ! Je l’invite à venir s’expliquer devant les Français de ses actes nocifs pour la République ». Une attaque à laquelle Claude Guéant à indiqué avoir répliqué en portant plainte : « Mon avocat est en train de porter plainte sur les deux accusations de Ziad Takieddine dont une a été faite chez vous. Je ne vois pas pourquoi il (Takieddine - NDLR) donne des leçons, notamment sur la probité ».

J.V. avec Jean-Jacques Bourdin