BFMTV

Guéant : 10 000 euros de prime par mois entre 2002 et 2004

Claude Guéant aurait touché 10 000 euros de primes par mois entre 2002 et 2004.

Claude Guéant aurait touché 10 000 euros de primes par mois entre 2002 et 2004. - -

Claude Guéant aurait touché 10 000 euros de prime par mois pendant près de 3 ans de 2002 à 2004 quand il occupait la fonction de chef de cabinet de Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur. Ces 10 000 euros proviendraient des « frais d’enquête et de surveillance ».

Nouvelle révélation dans l’affaire Guéant. Après la vente des deux tableaux qui avait fait grand bruit il y a quelques semaines, ce lundi on apprend, selon un rapport, que l’ancien ministre aurait touché des primes à hauteur de 10 000 euros par mois pendant près de 3 ans entre mai 2002 et l'été 2004, selon les conclusions d'un rapport de deux inspections rendues publiques lundi. Ces primes proviendraient des « frais d’enquête et de surveillance ».

Des primes abolies puis rétablies entre 2002 et 2004

Cette enquête administrative avait été demandée le 2 mai par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur ces primes dont Claude Guéant avait expliqué avoir bénéficié lorsqu'il était place Beauvau pour expliquer plusieurs factures payées en liquide découvertes lors d'une perquisition le visant. Les conclusions de cette enquête de l'Inspection générale de l'administration (IGA) et de celle de la police nationale (IGPN, la "police des polices"), montrent que cette pratique de primes, qui avait été abolie le 1er janvier 2002, avait "été rétablie" de mai 2002 à l'été 2004.

Tugdual de Dieuleveult avec AFP