BFMTV

Valls contre la régularisation des sans-papiers inexpulsables

L'idée de régulariser progressivement les sans-papiers inexpulsables, proposée dans un rapport sur l'intégration des immigrés, a été rejetée jeudi par Manuel Valls.

Le rapport du conseiller d'Etat Thierry Tuot, commandé par Matignon, est "intéressant" parce qu'il touche "un des grands défis" de la politique, a déclaré le ministre de l'Intérieur sur Europe 1.

Mais "il n'y aura pas de régularisations massives", a-t-il redit, sans dévier de sa ligne. Les régularisations continueront d'avoir lieu "au cas par cas", a-t-il dit.

La France régularise chaque année environ 30.000 des 200 à 400.000 sans-papiers présents sur son territoire et en expulse à peu près autant.