BFMTV

Tiers payant généralisé: Touraine persiste et signe

Marisol Touraine, invitée ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et sur RMC, s'est montrée ferme face à la grogne des médecins: le tiers payant généralisé, mesure phare de son projet de loi santé, sera maintenu.

"Je maintiens le tiers payant généralisé, cette loi suit son parcours". Invitée ce vendredi matin sur BFMTV et RMC, la ministre de la Santé l'a assuré: la généralisation du tiers payant à tous les assurés d'ici à 2017, mesure phare de son projet de loi santé qui cristallise la colère des médecins, sera votée.

En ce "Black friday", jour de colère des médecins, en grève générale contre la loi santé qui fait son retour lundi à l'Assemblée nationale, Marisol Touraine s'est montrée ferme. "Toutes ces inquiétudes que j'entends ne reposent sur rien", a-t-elle évacué. "Le tiers payant généralisé est une mesure qui progressivement apparaîtra comme une évidence". 

"Le tiers payant généralisé est une mesure de justice", a martelé la ministre de la Santé. "C'est une mesure de simplification aussi, c'est moins de paperasse". A ce titre, ce dispositif "entrera en vigueur le 1er juillet 2016 pour les maladies graves et les femmes enceintes", a-t-elle rappelé.

Loi Evin: un "équilibre qui doit être préservé"

En nouvelle lecture du projet de loi sur la santé, les députés ont maintenu une disposition introduite par les sénateurs visant à distinguer publicité et information sur le vin.

"Je crains qu’il n’y ait cet assouplissement [de la loi Evin] et je le regrette", a déclaré Marisol Touraine, qui ne se sent "absolument pas désavouée" par ce "dé-tricotage de la loi Evin". "Il y avait un équilibre trouvé avec cette loi Evin, équilibre qui doit être préservé", a-t-elle insisté.

Par ailleurs, la ministre de la Santé a assuré qu'il "n'y aura aucune augmentation du prix du tabac dans les mois qui viennent". 

C. P.