BFMTV

Tableaux de Guéant: le certificat d'exportation en question

Claude Guéant n'a pas demandé de certificat d'exportation pour la vente de ses tableaux

Claude Guéant n'a pas demandé de certificat d'exportation pour la vente de ses tableaux - -

Le ministère de la Culture a confirmé jeudi que Claude Guéant n'avait pas demandé ces précieux sésames, obligatoires pour toute vente d'un tableau d'une valeur supérieure à 150.000 euros.

L'affaire des tableaux à 500.000 euros de Claude Guéant a connu jeudi un nouveau rebondissement. Le ministère de la Culture a en effet confirmé que Claude Guéant, qui affirme avoir vendu en 2008 deux tableaux à un avocat malaisien pour 500.000 euros, n'a pas demandé de certificat d'exportation pour cela, a indiqué jeudi le ministère de la Culture, interrogé par l'AFP.

Or, ces documents, délivrés par le ministère de la Culture, sont obligatoires. Ce sont eux qui autorisent la sortie du territoire français de tout tableau d'une valeur supérieure à 150.000 euros, comme l'avait souligné mercredi le site spécialisé La Tribune de l'Art.

A LIRE AUSSI:

>> Les "primes" évoquées par Claude Guéant abandonnées en 2001

>> 500.000 euros: Guéant évoque "des primes non déclarées"