BFMTV

Stéphane Bern "peut être fier de son engagement" estime Françoise Nyssen

-

- - -

La ministre de la Culture a répondu sur BFMTV aux propos du "Monsieur patrimoine" du gouvernement, qui jugeait n'être qu'un "cache-misère" et ne pas avoir les moyens d'assurer sa mission.

A la veille du lancement du Loto du patrimoine, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a répondu ce dimanche matin sur BFMTV à la polémique suscitée par les propos du "Monsieur patrimoine" du gouvernement, Stéphane Bern. Ce dernier confiait vendredi avoir le sentiment d'être un "cache-misère" et ne pas avoir les moyens suffisants pour mener à bien sa mission.

"Il parle de cache-misère mais de quelle misère s'agit-il? La politique de préservation du patrimoine est au cœur de la politique du ministère de la Culture, c'est un enjeu majeur et un enjeu du président", a affirmé Françoise Nyssen au micro de BFMTV, après avoir la veille assuré Stéphane Bern de son "engagement sans faille". 

"Il a éclairé cette cause-là"

Pour la ministre de la Culture, Stéphane Bern, qui se donne jusqu'à la fin de l'année pour déterminer s'il reste ou non au gouvernement, peut être "fier de son engagement" jusqu'ici pour la défense du patrimoine "car il a éclairé cette cause-là", notamment via son Loto du patrimoine.

"Grâce à son engagement, il a pu mettre en place ce système de loto du patrimoine, qui est une vieille idée et qui désormais est effective. Dès demain, les tickets de grattage seront disponibles pour tous les Français qui sont passionnés de patrimoine", se félicite Françoise Nyssen. 

Au sujet de cette opération, Stéphane Bern avait là aussi déploré un manque de moyens, mettant en regard les investissements pour le Grand Palais, estimés à près de 500 millions d'euros, avec les 15 à 20 millions que doit recueillir le Loto du patrimoine. 

Claire Rodineau