BFMTV

Mort de Chavez: réactions contrastées à gauche

-

- - -

La mort d'Hugo Chavez a été plus ou moins commentée en France. Si le gouvernement a opté pour des hommages plutôt discrets, à la gauche de la gauche ils ont été très appuyés.

La mort d'Hugo Chavez fait réagir en France, et notamment à gauche. Pourtant, toutes les réactions n'ont pas la même tonalité.

A l’Elysée, l’hommage au président vénézuélien est réservé: François Hollande s'est fendu d'un communiqué très diplomatique, voire laconique. "Le défunt président vénézuélien Hugo Chavez aura profondément marqué l’histoire de son pays. Je suis convaincu que le Venezuela saura surmonter cette épreuve dans la démocratie et l’apaisement", écrit le chef de l'Etat. En revanche, pas de réaction officielle du Quai d’Orsay, de Matignon ni du Parti socialiste.

Un socialiste va même plus loin. Pierre Schapira, adjoint au maire de Paris chargé des relations internationales et actuellement en Argentine avec Bertrand Delanoë, envoie sur Twitter ses "pensées aux Vénézuéliens enfin libérés."

Pensees tres amicales pour les venezueliens enfin liberes
— pierre schapira (@PierreSchapira) 6 mars 2013

"Ce qu'est Chavez ne meurt jamais"

Une position qui contraste avec les hommages très appuyés à gauche de la gauche. Le plus triste est sans doute Jean-Luc Mélenchon. Lors d'une conférence de presse mercredi, le leader du Front de gauche a rappelé, ému, que "ce que représente Chavez ne meurt jamais".

Son secrétaire national au Parti de gauche, Eric Cocquerel, a estimé sur BFMTV que son parti doit s’inspirer de l’action de l’ancien président vénézuélien.

Des hommages taclés par le ministre de l'Economie, Michel Sapin, qui parle, lui, d’une "personnalité contrastée". La garde des Sceaux Christiane Taubira, elle, n'hésite pas à exprimer son "amitié" et son "respect" au peuple vénézuélien. La preuve d’une énième division sur le sujet entre socialistes et l'extrême gauche.

Amitié et respect au peuple du #Vénézuela qui dit son coeur brisé et ses craintes du retour hardi des injustices et exclusions. #Chavez
— Christiane Taubira(@ChTaubira) 5 mars 2013

A LIRE AUSSI:

>> Mélenchon: "ce que représente Chavez ne meurt jamais"

>> Mort de Chavez: ses alliés rivalisent de superlatifs

>> PORTRAIT - Hugo Chavez, président exubérant et orateur inlassable

A.K. et sujet vidéo Benjamin Dubois