BFMTV

Manuel Valls: "il ne faut pas opposer" police et justice

BFMTV

"Je comprends l'indignation et le harassement" des forces de l'ordre a déclaré jeudi sur BFMTV et RMC Manuel Valls au lendemain de la manifestation policière organisée à Paris. Les policiers ont "besoin de moyens" et "de procédures judiciaires plus allégées", a-t-il assuré refusant par contre les tensions entre la police et la justice. "Il ne faut pas les opposer", a demandé le Premier ministre. 

"Nous entendons cette colère et cette angoisse" des policiers, a poursuivi Manuel Valls. "Ils ont besoin de moyens supplémentaires, c'est ce que nous faisons depuis 2012, il faut poursuivre ce travail car les policiers ont besoin de voitures plus modernes, d'armes à feu plus adaptées aux nouveaux types de délinquances ou de locaux dignes du 21e siècle".

Manuel Valls a annoncé mercredi une série de mesures visant à "alléger" la "gestion de la garde à vue", alors que les policiers, à l'appel de leurs syndicats, manifestaient sous les fenêtres du ministère de la Justice. Le projet de loi sera présenté "dans les prochains mois" en Conseil des ministres, a indiqué le Premier ministre, entouré du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et de la Garde des Sceaux Christiane Taubira, lors d'une allocution à Matignon.

S.A.