BFMTV

Malek Boutih: "Ayrault est le poids mort de la gauche"

Malek Boutih, député socialiste de l'Essonne, a une nouvelle fois appelé au départ de Jean-Marc Ayrault.

Malek Boutih, député socialiste de l'Essonne, a une nouvelle fois appelé au départ de Jean-Marc Ayrault. - -

Le député socialiste de l'Essonne a de nouveau appelé, vendredi 24 janvier, au départ de Jean-Marc Ayrault. Plusieurs députés de la majorité ont immédiatement fustigé son comportement.

Après avoir appelé au départ de Jean-Marc Ayrault en novembre dernier, Malek Boutih a récidivé.

Lors du Talk Orange-Le Figaro, diffusé vendredi, le député socialiste de l’Essonne était interrogé sur le tournant social-libéral de François Hollande. "Le président a lancé une impulsion, mais au niveau du gouvernement, ça suit faiblement", a-t-il estimé.

"J’avais demandé le changement de Premier ministre à l’époque, et on m’avait dit 'Le problème, ce n’est pas de changer de ligne, c’est de changer d’hommes'. Bon, maintenant qu’on a changé de ligne, il faut changer d’hommes. Je crois qu’on a besoin d’une nouvelle équipe qui soit un peu plus réactive", a-t-il poursuivi.

Selon lui, le chef du gouvernement est "le poids mort de la gauche". "Ce n’est pas une question de look", s’est-il justifié. "C’est une question de dynamisme et d’état d’esprit". "Je pense que [Jean-Marc Ayrault] c’est le socialiste du 20e siècle" a conclu, cinglant, Malek Boutih.

Vives réactions des socialistes

Ces propos lui ont immédiatement valu l'hostilité ouverte de plusieurs députés de la majorité sur les réseaux sociaux. Axelle Lemaire, députée PS des Français d'Europe du nord, a ainsi qualifié Malek Boutih de "boulet", Dominique Lefebvre (Val-d'Oise) appelant même à son exclusion du groupe PS.

Malek #Boutih est un ami mais je regrette profondément ses déclarations sur @jeanmarcayrault qui sont inacceptables et contreproductives...
— Yann Galut (@yanngalut) 24 Janvier 2014

Malek #Boutih, mon ami, tu n'es plus un poids, tu deviens un boulet.
— Axelle Lemaire (@axellelemaire) 24 Janvier 2014

#Ayrault #Boutih Malek Boutih est un dangereux récidiviste. Propos honteux et irresponsables. Il n'a plus rien à faire au groupe SRC.
— Dominique Lefebvre (@LefebvrePS) 24 Janvier 2014

Yann Duvert