BFMTV

Jean-Michel Blanquer propose de donner le nom des deux militaires tués au Burkina Faso à des écoles

-

- - BFMTV

Le ministre de l'Education nationale invite "les collectivités locales qui le souhaitent" à donner le nom de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello à des établissements scolaires afin de rendre hommage aux deux militaires tués au Burkina Faso.

Morts dans la nuit du 9 au 10 mai alors qu'ils participaient à une opération des forces spéciales françaises au Burkina Faso, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont sacrifié leur vie pour libérer des otages, dont deux Français enlevés une dizaine de jours plus tôt dans le nord du Bénin.

Alors que leurs dépouilles doivent être rapatriées en France ce dimanche et qu'un hommage national leur sera rendu mardi aux Invalides, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer souhaiterait que leurs noms soient donnés à des établissements scolaires du pays.

"Comme pour le Colonel Beltrame, nous proposerons aux collectivités locales qui le souhaitent de donner à des écoles, des collèges ou des lycées les noms des maîtres Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont", a ainsi indiqué le ministre sur son compte Twitter. "Honneur aux héros de la France", a ajouté Jean-Michel Blanquer. 

Selon un décompte réalisé par Franceinfo, un an après sa mort lors d'une attaque terroriste à Trèbes, plus de 150 communes ont baptisé une rue, une place ou un établissement public en hommage au gendarme Arnaud Beltrame.

Mélanie Rostagnat