BFMTV

Jean-Marie Le Guen: la réforme du Sénat " n'est pas à l'ordre du jour"

Jean-Marie Le Guen était l'invité de BFM Politique dimanche soir.

Jean-Marie Le Guen était l'invité de BFM Politique dimanche soir. - BFMTV

Le secrétaire d'Etat au Parlement, invité de BFM Politique dimanche soir, est revenu sur la polémique entre Claude Bartolone et son homologue au Sénat Gérard Larcher.

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat au Parlement, et invité de BFM Politique dimanche soir, a tranché: non, il n'y aura pas de réforme du Sénat. "Il peut y avoir des réflexions sur nos institutions, mais réformer le Sénat, ce n'est absolument pas à l'ordre du jour, je le confirme nettement", a assuré le socialiste, rappelant combien "le gouvernement est attaché au rôle du Sénat" et à l'existence de deux chambres (voir la vidéo ci-dessous).

Il réagissait aux propos tenus plus tôt dans la semaine par Claude Bartolone. Sur BFMTV et RMC, le président de l'Assemblée nationale s'était dit favorable à une suppression de la chambre haute du Parlement dans sa forme actuelle. Une sortie qui lui avait valu les foudres des sénateurs, gauche et droite confondues, et de leur président umpiste Gérard Larcher. 

Larcher dans une colère noire

Le président du Sénat refuse depuis de "travailler en commun" avec son homologue de l'Assemblée, dans le cadre de la mission qui leur a été confiée le 20 janvier dernier par François Hollande sur "l'engagement républicain et le sentiment d'appartenance à la nation".

Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, plus de la moitié des Français, 56%, estiment que le Sénat n'est pas important, et 57% souhaitent qu'il soit réformé en profondeur. Toutefois, ceux qui considèrent que le Sénat devrait être tout simplement supprimé ne sont que 21%.