BFMTV

Fabius en Ukraine: "Il va y avoir des sanctions ciblées"

Laurent Fabius, dans l'avion pour Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi.

Laurent Fabius, dans l'avion pour Kiev dans la nuit de mercredi à jeudi. - -

Le chef de la diplomatie française a pris l'avion dans la nuit de mercredi à jeudi pour Kiev, où les violences entre pro et anti-européens ont fait 28 morts depuis mardi.

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, accompagné de ses homologues allemand Frank-Walter Steinmeier et polonais Radoslaw Sikorski, est arrivé jeudi matin à Kiev, où les violences se poursuivaient encore mercredi soir.

Dans l'avion, il s'est confié à des journalistes. "L'objectif de mon voyage, c'est d'arrêter d'abord les massacres", explique-t-il, rappelant notamment qu'une "trêve a été décidée dans la nuit, et devrait durer probablement le temps de la visite" des ministres. "La trêve est souhaitable, mais ce dont on a besoin, c'est la paix. Et il n'y a pas de paix possible s'il n'y a pas de solution politique."

En colère, Laurent Fabius se veut ferme avec le gouvernement ukrainien: "Il va y avoir des sanctions ciblées qui vont être prises a Bruxelles, et qui touchent les visas et le portefeuille." Il veut également "discuter des moyens politiques, pour conduire à des élections."

A. G. avec Ulysse Gosset