BFMTV

Cumul des mandats: Darmanin dit avoir été "autorisé" par Macron et Philippe à rester maire et ministre

Emmanuel Macron et Gérald Darmanin à Lens, en novembre 2018

Emmanuel Macron et Gérald Darmanin à Lens, en novembre 2018 - Étienne Laurent - Pool - AFP

L'actuel ministre des Comptes publics, de nouveau élu à Tourcoing depuis samedi, précise par ailleurs que cette autorisation de l'exécutif ne doit durer que "pendant un temps", sans plus de précision.

Le ministre Gérald Darmanin, élu sans surprise samedi maire de Tourcoing, dans le Nord, assure avoir été "autorisé" par Emmanuel Macron et Edouard Philippe à cumuler "pendant un temps" ces deux fonctions, dans un entretien au Journal du Dimanche paru ce jour.

"Le président de la République et le Premier ministre m'avaient autorisé à être ministre et candidat. Ils m'ont autorisé, pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles" liées à l'épidémie de Covid-19, "à exercer ces deux fonctions. Mais sans cumuler les rémunérations: je ne toucherai pas l'indemnité de maire", déclare le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Il répète à l'envie que lui a été élu dès le Premier tour

Il a annoncé samedi matin dans la foulée de son élection par le conseil municipal à la tête de la deuxième ville du Nord qu'il ne toucherait "évidemment pas" ses indemnités municipales, qu'il reversera à la Société protectrice des animaux.

Soulignant à deux reprises dans l'interview qu'il a été "élu au premier tour" des municipales, le 15 mars, là où le chef du gouvernement doit affronter un second tour délicat le 28 juin, Gérald Darmanin assure tenir ainsi sa "parole" car il s'était "engagé auprès des Tourquennois à être leur maire s'(il) était élu".

Jé. M. avec AFP