BFMTV

Cazeneuve dénonce des actes "graves et intolérables" à Sarcelles

Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Marseille, le 25 avril 2014.

Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Marseille, le 25 avril 2014. - -

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est rendu lundi matin à Sarcelles (Val-d'Oise), théâtre de violences dimanche tout l'après-midi, pour y dénoncer des "actes graves, intolérables" et des "violences antisémites".

"Quand on s'approche d'une synagogue, qu'on brûle une épicerie parce qu'elle est tenue par un juif, on commet un acte antisémite". Au lendemain d'une manifestation pro-palestinienne entachée par de nombreuses violences et débordements à Sarcelles, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est rendu lundi matin dans la ville pour y dénoncer des "actes graves, intolérables" et des "violences antisémites".

"Ces actes seront combattus et punis", a-t-il poursuivi.

>> Bernard Cazeneuve sera l'invité de BFMTV-RMC à 8h35.

"S'en prendre à un juif c'est s'attaquer à la France"

La veille déjà, le Premier ministre Manuel Valls avait dénoncé des "débordements inadmissibles" lors de la mianifestation de soutien à Gaza organisée samedi à Paris, malgré l'interdiction de la préfecture. Un rassemblement qui avait vite dégénéré. "S'en prendre à un juif c'est s'attaquer à la France", a martelé Manuel Valls dimanche lors de son discours commémorant la rafle du Vél' d'Hiv'.

S. C. avec AFP