BFMTV

VIDEO - Algérie: Marine Le Pen relance le débat de la "double nationalité"

Marine Le Pen, le 25 avril dernier.

Marine Le Pen, le 25 avril dernier. - -

La présidente du Front national a réclamé une nouvelle fois la suppression de la double nationalité en France, visant sans s'en cacher les Franco-Algériens après les incidents et les festivités post-match jeudi dernier.

La leader frontiste Marine Le Pen est revenue sur les incidents et les festivités qui ont suivi la qualification de l'équipe d'Algérie aux quarts de finale du Mondial, jeudi. "Il faut mettre fin à la double nationalité" et "arrêter l'immigration", a-t-elle lancé vigoureusement sur I-Télé.

Lors du Grand Rendez-vous (Europe 1, I-Télé, Le Monde) la présidente du Front national a vu dans ces incidents et dans les précautions policières prévues pour la rencontre Algérie-Allemagne, lundi, "la démonstration de l'échec total de la politique de l'immigration et le refus exprimé, par un certain nombre de binationaux de l'assimilation". "Il faut choisir, on est Algérien ou Français, Marocain ou Français, mais on ne peut pas être les deux", a-t-elle ajouté. "Il faut supprimer l'acquisition de la nationalité automatique au motif qu'on naît sur le territoire français".

Comme on lui demandait quelle équipe elle soutiendrait lors du 8e de finale Allemagne-Algérie lundi, Marine Le Pen a admis ne pas être "une passionnée de football". "Dans ces grandes compétitions, j'essaye d'avoir l'esprit patriote, si j'avais quelqu'un à soutenir, je soutiendrais la France".

La double nationalité, thème de prédilection du FN

La double nationalité est l'un des thèmes de prédilection de Marine Le Pen et du Front national depuis de nombreuses années.

La veille, également sur I-Télé, le polémiste Eric Zemmour avait défendu les mêmes idées, s'élevant contre les jeunes qui avaient défilé avec le drapeau algérien. "On ne peut pas être Algérien et Français à la fois. Il faut choisir", avait notamment lancé l'éditorialiste.

A. G. avec AFP