BFMTV

Suppression des subventions aux plannings familiaux: Marine Le Pen n'est pas d'accord avec sa nièce

Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en mars 2015

Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en mars 2015 - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Marion Maréchal-Le Pen a assuré jeudi qu'elle supprimerait les subventions aux plannings familiaux si elle était élue à la tête de la région Paca. Une proposition qui n'est pas "dans les projets du Front national", a réplique vendredi matin Marine Le Pen.

Lors d’un meeting de La Manif pour Tous, organisé le 17 novembre dernier à Marseille, Marion Maréchal-Le Pen affirmait que si elle était élue à la tête de la région Paca, elle supprimerait les subventions aux plannings familiaux. La tête de liste Front national en région Provence-Alpes-Côte d’Azur estime qu’il s’agit d’une association "politisée". 

"Des subventions dérisoires" 

Interrogée sur iTélé ce vendredi, Marine Le Pen s'est désolidarisée de sa nièce, jugeant que cette "proposition qui est celle de la tête de liste Paca, ce n’est pas dans les projets du Front national". La présidente du Front national et candidate aux régionales pour le Nord-Picardie estime que "ce sont des subventions qui sont très dérisoires par rapport au budget d’une région, je pense que ça n’est pas un élément essentiel".

Marine Le Pen a assuré avoir "d'autres choses à faire beaucoup plus importantes que ça à la tête de la région", reprochant au journaliste de s'intéresser à "ce genre de polémique" plutôt qu'à "une question très importante dont on a pas parlé, le chômage". 

Mélanie Longuet