BFMTV

Proportion d'hommes au sein des réfugiés: quand Marine Le Pen passe de "99%" à "75%"

BFMTV

En l'espace de quelques jours, Marine Le Pen a revu ses statistiques à la baisse. La présidente du Front national avait affirmé, au micro de RMC, le 8 septembre dernier, que 99% des migrants arrivant en Europe étaient des hommes. "Moi, j'ai vu les images des clandestins qui descendaient, qui étaient emmenés en Allemagne depuis la Hongrie. Eh bien, sur l'ensemble de ces images, il y a 99% d'hommes. Il y a une ultra minorité de familles. Or, moi je pense que des hommes qui quittent leur pays pour laisser leur famille là-bas, ça n'est pas pour fuir la persécution. C'est évidemment pour des raisons économiques", avait déclaré Marine Le Pen ce jour-là.

Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi, la présidente du Front national a semble-t-il changé de chiffre. "Les institutions internationales parlent de 75% d'hommes seuls parmi les réfugiés", a-t-elle avancé cette fois-ci. Un chiffre qui se rapproche d'avantage de la réalité des statistiques, bien qu'encore surestimé.

En effet, selon les dernières statistiques du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (UNHCR), consultables en ligne, parmi les 487.000 réfugiés arrivés en Europe par le bassin méditerranéen en 2015 figurent 66% d'hommes, contre 13% de femmes et 18% d'enfants. 

la rédaction