BFMTV

Marine Le Pen refuse les "coupes sombres" qui "compromettent "la sécurité des Français"

Marine Le Pen.

Marine Le Pen. - Jean-Sébastien Evrard - AFP

La présidente du Front national dénonce les économies annoncées mardi par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin.

"On compromet la sécurité des Français", a dénoncé Marine Le Pen au micro de la radio RTL mercredi matin, après l'annonce mardi d'économies de 4,5 milliards d'euros dans différents ministères, dont ceux de l'Intérieur ou de la Défense, notamment. Selon la présidente du Front national, des "coupes sombres" ont lieu dans des secteurs "où il ne devrait pas y en avoir". "Les domaines qui touchent la sécurité des Français", ne devraient pas pâtir de restrictions budgétaires, insiste encore l'élue. 

"Nous sommes victimes des règles de l'Assemblée nationale qui contraignent considérablement notre capacité d'action", déplore encore la députée du Pas-de-Calais. "Mais les spectacles vivants pourront continuer, on est tous rassurés", ironise-t-elle. Reste que la Culture est aussi affectée avec, toutes proportions gardées, 50 millions d'économies prévus.

David Namias