BFMTV

Marine Le Pen refuse de rembourser 300.000 euros au Parlement européen

Incidents durant le meeting de Marine Le Pen à Ajaccio samedi 8 avril.

Incidents durant le meeting de Marine Le Pen à Ajaccio samedi 8 avril. - -

Marine Le Pen refuse de restituer 300.000 euros au Parlement européen, au sujet d'assistants qui auraient travaillé pour le Front national.

Marine Le Pen ne souhaite pas payer la note envoyée par le Parlement européen. La dirigeante du Front national annonce ce mardi qu'elle refuse de payer les 300.000 euros réclamés avant ce soir, au sujet de deux assistants qui n'auraient travaillé que pour son parti. 

"Je ne me soumettrai pas à la persécution, à cette décision unilatérale prise par des adversaires politiques avec exécution provisoire en violation de l'Etat de droit, des droits de la défense, sans preuves et sans attendre que la justice que j'ai saisie ne se prononce au fond", a-t-elle déclaré à l'agence Reuters.

Quelques jours plus tôt, Marine Le Pen s'était déjà indignée de cette situation. Elle estime scandaleux que le recouvrement lui soit demandé "sans que la justice ait eu à se prononcer". 

Résultat, elle a déposé une plainte auprès du parquet de Bruxelles pour "faux intellectuel" visant la directrice de l'Office européen de lutte antifraude (Olaf) et le secrétaire général du Parlement européen, Klaus Welle, au sujet de l'enquête sur des soupçons de fraude relative à l'emploi d'assistants parlementaires du FN au Parlement européen.

dossier :

Marine Le Pen

IV