BFMTV

Hénin-Beaumont: guerre ouverte entre la mairie FN et La Voix du Nord

La une de la Voix du Nord, le 1er décembre 2015.

La une de la Voix du Nord, le 1er décembre 2015. - Philippe Huguen - AFP

La tension est montée d'un cran, entre la mairie FN et le quotidien régional, à couteaux tirés depuis plusieurs mois. La rédaction de La Voix du Nord signe une tribune dénonçant les attaques dont elle fait l'objet.

Après une nouvelle attaque de la mairie Front national de Hénin-Beaumont, à l'encontre du quotidien local La Voix du Nord, la rédaction a décidé de publier un éditorial. C'est la une du magazine municipal Hénin-Beaumont c'est vous, titrant "L'incroyable dérapage de La Voix du Nord", qui a décidé les journalistes rédiger cette tribune. 

"Fustigés et insultés régulièrement sur les réseaux sociaux, nous avons fait le choix de ne pas donner d’importance à ces commentaires trop souvent déplacés et malsains. Mais quand cette stratégie de communication monopolise les premières pages du magazine municipal, alors la manœuvre devient publique et inquiétante", écrivent-ils.

Marine Le Pen, exaspérée

Entre le Front national et le quotidien régional, le ton est houleux depuis longtemps. En novembre dernier, Marine Le Pen, exaspérée par les prises de position de La Voix du Nord et s'estimant victime d'un campagne orchestrée par ses rivaux, avait lancé sur BFMTV: 

"Nous considérons que les 1.5 millions d'euros par an accordés au groupe La Voix du Nord (…) sont tout à fait inutiles. (...) C'est la raison pour laquelle La Voix du Nord s'attaque à nous d'une manière inédite pour la presse régionale". 

En décembre 2015, le quotidien avait titré sa une au moment des élections régionales: "Pourquoi une victoire du FN nous inquiète". L'hostilité entre Pascal Wallart, chef du bureau d'Hénin-Beaumont de La Voix du Nord et Steve Briois, maire de la ville, remonte à 2009, alors que ce dernier n'était encore que conseiller municipal, rappelle le blog du Monde, Bigbrowser, qui revient sur le feuilleton

M. R.