BFMTV

Florian Phillipot: les sommes réclamées par l'Europe à Marine Le Pen sont "une affaire comique"

Le vice-président du Front national a réagi lundi sur BFMTV aux soupçons de l'Office européen de lutte antifraude sur la présidente du FN et eurodéputée.

Selon Florian Philippot, Marine Le Pen "est eurodéputée de minuit à 24 heures (sic), du 1er janvier au 31 décembre". Le vice-président du FN était l'invité de Thomas Misrachi ce lundi sur BFMTV. L'eurodéputé a réagi aux soupçons émis par l'Office européen de lutte antifraude sur Marine Le Pen. Selon l'OlaF, la présidente du FN aurait salarié deux assistants aux frais du contribuable européen. Une procédure de recouvrement a été lancée. 339.000 euros sont réclamés à la députée européenne.

"Cette affaire est assez comique sur le fond. On reproche à Marine Le Pen d'avoir une assistante", a-t-il déploré en parlant de Catherine Griset, (l'ex-belle-sœur de Marine Le Pen, ndlr). "Elle est l'assistante de Marine Le Pen depuis longtemps, tous vos collègues le savent. Elle n'est pas son jardinier, sa nounou", a-t-il lancé à Thomas Misrachi.

Catherine Griset est à la fois la responsable du secrétariat de Marine Le Pen, son chef de cabinet et son assistante parlementaire. "Désolé mais Marine Le Pen est en même temps présidente du Front et eurodéputée. Que cela plaise ou pas aux Eurocrates et aux Européistes," s'est-il emporté.

Elise Maillard avec Thomas Misrachi