BFMTV

Fonds suspects de Guéant : ses toiles évaluées à 15 000 euros

Claude Guéant, l'ancien ministre de l'Intérieur et conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

Claude Guéant, l'ancien ministre de l'Intérieur et conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. - -

Mis en cause depuis mardi dans une affaire de fonds suspects, Claude Guéant affirme que les 500 000 euros découverts sur un de ses comptes proviennent de la vente de 2 tableaux. Sauf que la valeur de ces tableaux n'excède pas 15 000 euros, a indiqué jeudi une société spécialisée.

C’est une information qui pourrait mettre à mal la défense de Claude Guéant, mis en cause dans une affaire de fonds suspects depuis mardi. L’ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, qui dit avoir vendu en 2008 deux tableaux à un avocat malaisien pour 500 000 euros, n'a pas demandé de certificat d'exportation pour cela, a indiqué ce jeudi le ministère de la Culture. Or, tout tableau d'une valeur supérieure à 150 000 euros doit obtenir ce certificat du ministère de la Culture pour être autorisé à sortir de France. Cependant, l'acheteur malaisien peut avoir laissé les tableaux à Paris, auquel cas aucun certificat n'était nécessaire.

La valeur des tableaux de Guéant « est de 15 127 euros »

Dans l’hypothèse où Claude Guéant n’aurait pas menti sur ce point, reste la question de la valeur des tableaux vendus. La « valeur type » d'une huile sur bois de 30 sur 60 cm du peintre Andries van Eertvelt représentant des bateaux en mer, comparable aux tableaux évoqués par Claude Guéant, « est de 15 127 euros », a par ailleurs assuré jeudi Artprice, société qui dresse la valeur marchande des œuvres d’art. Une « Marine par temps de tempête » de 44 cm sur 62 cm a été vendue 24 392 euros en 1997 par la société Audap-Picard-Solanet & Associés à l'Hôtel Drouot à Paris. Par sa taille et son titre, elle semble très proche des peintures décrites par Claude Guéant.

Philippe Gril avec AFP