BFMTV

Fondation d'art Hamon: deux ans de prison avec sursis requis contre Charles Pasqua

L'ancien ministre Charles Pasqua devant la justice, le 18 mai 2015.

L'ancien ministre Charles Pasqua devant la justice, le 18 mai 2015. - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Deux ans de prison avec sursis, 150.000 euros d'amende et 2 ans d'inéligibilité ont été requis jeudi à l'encontre de Charles Pasqua. L'ancien ministre de l'Intérieur est rejugé à Versailles pour "détournement de fonds publics" dans l'affaire de la Fondation d'art Hamon.

L'ex-ministre André Santini, député-maire (UDI) d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), est rejugé à ses côtés avec cinq autres prévenus. L'avocat général a requis à son encontre deux ans de prison avec sursis, 200.000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité.

Ces réquisitions correspondent aux peines prononcées en première instance en 2013.

la rédaction avec AFP